Johann Jakob WALTHER (Strasbourg 1604-1676)

Lot 5
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 9 500EUR
Johann Jakob WALTHER (Strasbourg 1604-1676)

Perroquet blanc dit Perroquet du Cardinal Farnèse.


Aquarelle et gouache.


Légendé en haut à droite en allemand dans une belle calligraphie à la plume et encre brune Psittacus Albus Cristatus () Cardinal Alexandri Farnesi Zu Romin Lauterfect nach dem leben. 24 x 40 cm.


Quelques restaurations dans les fonds ; légèrement insolé ; rousseurs et piqûres.


Dans son Traité historique et moral du blason, Jean-Baptiste Dupuy-Demportes rapporte « De toutes les espèces de perroquets que l'on connoît, je n'en trouve point dont la beauté approche de celle du perroquet qu'avait le Cardinal Alexandre Farnèse : Il était presque aussi gros qu'un coq ordinaire, et de même qu'un coq, il avait une queue longue et relevée ; au lieu de crête, une houppe de plumes de la longueur d'un pied & demi, qui s'élevait sur sa tête en se recourbant vers le bec ; son plumage était blanc, ses yeux bleus étaient surmontés d'une bordure en forme de sourcil noir : l'ornitologue qui fait la description de cet animal ajoute que ses gentillesses & ses petites manières répondaient parfaitement à la singularité de sa figure & à la beauté de son plumage « (Tome Premier, Chapitre XLVI. Du Perroquet ; pp. 141 & 142- Paris 1754).


Le cardinal Odoardo Farnèse (1573-1626), fils du précédent, devait rassembler à son tour des perroquets exotiques dans la volière de son jardin de plantes rares, Horti Palatini Farnesiorum, de sa villa du Palatin (Cf. Roberto Zapperi, Arrigo le Velu, Pietro le Fou, Amon le Nanin et autres bêtes : autour d'un tableau d'Agostino Carrache ; Annales, Année 1985, 40 - 2, pp. 307-327).


Provenance présumée : (D'après Louise Beaumont-Maillet, le Florilège de Nassau- Idstein par Johann Walter. Chapitre Un artiste strasbourgeois, pp. 72-79 - Bibliothèque Nationale 1993).


1 - Ancienne collection Claude Aubriet (1665 - 1742), peintre miniaturiste et dessinateur d'histoire naturelle; sa vente en 1742 ; 2 - Guillaume - Chrétien Lamoignon de Malherbe (1721 - 1794) pour une partie; l'autre, acquise par Michel Begon, passa en 1770 dans la collection du roi ; 3 - Vente à Leipzig vers 1922 ; 4 - Acquis par un amateur parisien qui cède ses planches, ou une partie de ceux-ci, aux musées de Strasbourg.


Expert : DUBOIS Patrice

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue