ALEXANDRE II DE RUSSIE (le tsar).

Lot 1501
30 000 - 40 000 €

ALEXANDRE II DE RUSSIE (le tsar).

[Règlements et règles concernant les paysans affranchis de la dépendance servile] [en russe]. Saint-Pétersbourg, 1861.
In-folio, maroquin vert, grande plaque formée de quatre écoinçons ornementaux frappés à froid sur les plats avec titre à froid sur le plat supérieur, dos lisse muet et fileté à froid, premier plat de la couverture (Reliure russe de l'époque).
Rarissime édition originale de l'acte proclamant l'abolition du servage en Russie.
Au terme de six années de négociations intenses, Alexandre II (1818- 1881) promulgue le 5 mars 1861, malgré une noblesse récalcitrante, le Manifeste d'émancipation des serfs qui proclame l'abolition du servage dans l'empire russe.
L'oukase (édit), rédigé par le métropolite de Moscou, Philarète, règle alors le statut juridique des paysans, devenus «sujets ruraux libres»: ils ne peuvent plus être vendus, achetés ou échangés, ils sont libres dans leur vie privée et obtiennent le droit d'exercer un métier, de posséder des biens, le choix de se marier, etc. Le paysan libéré reçoit une dotation de terre (environ 4 hectares), payable en 49 annuités à l'État qui, pour sa part, avance la somme aux propriétaires.
Cependant, les terres ne sont pas directement attribuées à chaque paysan, mais à la commune paysanne (MIR) qui a la charge de les répartir ensuite aux paysans.
Pour 23 millions d'hommes et de femmes asservis dans toute la Russie, cet acte marque la fin de la soumission paysanne que Gogol avait vivement dénoncée dans l'une de ses oeuvres maîtresses, Les Âmes mortes (1842).
Le manifeste sera lu dans toutes les églises de Russie et Alexandre
II reçut à l'occasion le surnom de tsar Osvoboditel, c'est-à-dire le «tsar libérateur».
Victime d'un attentat, Alexandre II succomba le 13 mars 1881, n'ayant pu octoyé une constitution à son peuple. Son meurtre passa pour une vengeance de nobles.
Il est intéressant de souligner que la promulgation de cet acte important dans l'histoire de la Russie intervient quelques semaines avant le début de la Guerre de Sécession en Amérique, au moment où les États-Unis se penchaient sur la question de l'esclavage.
Exemplaire parfait dans une reliure en maroquin décoré du temps, exécutée en Russie. Il renferme quatre feuillets supplémentaires (par comparaison avec celui de la Bibliothèque nationale de Russie), dont un Avis du conseil d'État et le décret d'Alexandre II émancipant les moujiks (paysans russes).
Provenance: Dominique de Villepin (II, 2013, n°398).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue