Attribué à Théodore GERICAULT

Lot 101
Aller au lot
6 000 - 8 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 5 500 EUR

Attribué à Théodore GERICAULT

Figure d'homme gisant.
Très vraisemblablement Etude d'homme pour le radeau de la méduse.
Epreuve, moulage en plâtre patiné.
32,5 cm x 11 cm.
Accidents et manques.
Bibliographie:
-Théodore Géricault, étude critique, documents et catalogue raisonné - Tome V - Le retour à Paris: Synthèse d'expériences plastiques par Germain Bazin, Wildenstein Institute, Paris 1992 vraisemblablement mentionné sous le N° 1456
Germain Bazin écrit (page 23 opus cité supra) «traditionnellement les peintres se servaient, pour rechercher l'arrangement de leurs compositions, de petits mannequins articulés;.... D'autres artistes créaient eux-mêmes ces petits personnages en cire ou en plastiline... Selon Clément, Géricault fit de même lorsqu'il conçut le «Radeau»; il avait fait faire, dit-il, au charpentier de la «Méduse» qu'il avait retrouvé, un petit modèle du radeau qui reproduisait tous les détails de la charpente avec la plus scrupuleuse exactitude, et sur lequel il avait disposé des maquettes de cire. Ce passage a été inspiré par Montfort qui était un témoin direct. Il dit même:» J'ai vu bien longtemps ce petit radeau et ses figures trainer dans l'atelier et couvert de poussière».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue