Jean-Charles LANGLOIS (1789-1870)

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
3000 - 5000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 000EUR
Jean-Charles LANGLOIS (1789-1870)
Officier supérieur de l'artillerie et officier de dragon à cheval près d'un fantassin blessé tenant des drapeaux pris à l'ennemi lors de la bataille de Montmirail, le 11 février 1814. Huile sur toile. Signée et datée 1819 en bas à droite. Resignée au dos sur le châssis. 65 x 81 cm. Craquelures, anciennes restaurations, deux petites déchirures. Langlois met en scène un grognard de la Vieille Garde, blessé, adossé à un affût de canon, brisé, enserrant d'une main les drapeaux pris à l'ennemi, sur le fond du champs de la bataille de Montmirail. Un chef d'escadron de l'artillerie à cheval semble lui donner un ordre, tandis qu'un officier de dragon à cheval apporte un autre étendard, russe. Un détail de ce tableau est reproduit sur la couverture du magazine Uniformes (n° 71, Janvier 1983), qui présentait un article (pp. 12-16) sur cet officier normand, polytechnicien, devenu peintre et panoramiste, après avoir participé à 9 campagnes napoléoniennes et qui décrivait cette composition. Un exemplaire de cette revue sera remis à l'acheteur. Mis en demi-solde en 1815 à l'arrivée des Bourbon, il profita de ce repos forcé pour s'initier à la peinture. Il obtint l'autorisation de revenir se former à Paris en 1817 et fréquenta les ateliers d'Anne-Louis Girodet, d'Antoine-Jean Gros et d'Horace Vernet. Ce tableau de 1819 fait partie du début de sa production et date de sa réintégration dans l'armée. Il sera fait commandeur de la Légion d'honneur en 1860 sous le Second Empire. Certaines de ses oeuvres sont conservées au musée du château de Versailles, au musée Langlois à Caen et à celui de l'Armée à Paris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue