Attribué à VAN BLARENBERGHE Louis-Nicolas ou Henri Désiré (Lille 1716-Fontainebleau 1794) et (Lille 1734-Paris 1812)

Lot 8
Aller au lot
Estimation :
3000 - 5000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 000EUR
Attribué à VAN BLARENBERGHE Louis-Nicolas ou Henri Désiré (Lille 1716-Fontainebleau 1794) et (Lille 1734-Paris 1812)
• Combat de cavalerie aux abords d'un fleuve longeant les murs d'une ville fortifiée. Des barques, certaines pourvues de voiles, glissent sur l'eau, tandis que des villageois et des charriots progressent le long de la rive en contre-bas des combats. Miniature ornant le couvercle d'une boîte rectangulaire en écaille brune de tortue marine (Chelonioidea spp) (pré Convention) et monture en or jaune (840/ min. 750) moulurée. Poinçon d'orfèvre, incomplet : Adrien-Jean- Maximilien VACHETTE (1779-1839). PARIS, 1798-1809. Repoinçonnée à la tête d'aigle. Poids brut : 81.5 g. - Boîte : 2.1 x 7,5 x 5.4 cm - Miniature : 4,2 x 6,5 cm (à vue). Petit manque à la miniature en bas à droite. Quelques rayures et fentes à l'écaille ; fond de la boîte à refixer partiellement ; couvercle anciennement refixé avec traces de colle. Provenance : Eve, 17/6/2008, lot 202. Description réalisée avec l'assistance de madame Irène de Château-Thierry pour l'attribution de la miniature. Sur les combats de cavalerie et les sièges de villes peintes en miniature dans l'oeuvre de Louis - Nicolas van Blarenberghe on pourra se reporter à l'ouvrage de Monique Maillet - Chassagne et Irène de Château - Thierry, Catalogue raisonné des oeuvres des Van Blarenberghe, 1680 - 1826 ; notamment n° 2 - 115 - 1 à 6, 11 & 12, 116 (SOPREPART Lille 2004). • Spécimen en écaille de tortue marine Chelonioidea spp (I/A) pré-Convention, antérieur au 1er juin 1947 et de ce fait conforme au Règle CE 338/97 du 09/12/1996 art.2-Wmc. Pour une éventuelle exportation, il appartiendra au futur acquéreur de se renseigner - préalablement à tout achat - auprès des douanes du pays concerné, particulièrement s'il s'agit des Etats-Unis. Pour une sortie de l'Union Européenne, un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue