MAETERLINCK Maurice (1862-1949).

Lot 150
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
MAETERLINCK Maurice (1862-1949).
MANUSCRIT autographe, La Vie des abeilles, [1900-1901] ; 326 feuillets (plus 3 titres) in-4 (environ
21 x 17 cm, certains découpés et recollés), couverture de papier orange, montés sur onglets entre des feuillets de papier vélin fort, le tout en un fort volume in-fol., reliure parlante maroquin havane à grand décor mosaïqué et doré sur les plats et le dos avec des pièces de maroquin jaune, blanc, brun représentant des abeilles et des alvéoles de ruche ; doublures de maroquin citron avec croisillon de filets à froid, gardes de moire vert bronze, doubles gardes, tranches dorées, étui (Fryns).
Manuscrit de travail complet de cette oeuvre importante, écologique avant l'heure, qui remporta un très grand succès mondial.
Publiée à Paris chez Fasquelle en 1901, et simultanément en traduction à Berlin, Amsterdam, Londres et New York, La Vie des abeilles remporta aussitôt un grand succès, avec des traductions en seize langues.
C'est en 1900, à Passy et en Normandie à Gruchet Saint-Siméon, que Maeterlinck, influencé par Jean-Henri Fabre, commença une longue étude sur les abeilles, inspirée par «vingt années d'apiculture», depuis sa jeunesse dans la maison de campagne familiale à Oostacker, près de Gand. Pour ses observations, Maeterlinck avait fait confectionner une ruche dont une des parois était transparente. Le livre a été salué notamment par Rainer-Maria Rilke et par Jean Rostand : «Maeterlinck, par la vertu de son génie, fera entrer dans le patrimoine littéraire un peu de l'âme du naturaliste... Qui a lu La Vie des abeilles en reste à jamais imprégné»...
Le manuscrit est écrit à l'encre bleu noir au recto de feuillets de papier ligné tirés d'un cahier. De nombreux feuillets ont été en partie découpés et recollés à l'aide de papier gommé au dos, témoignant (ainsi que les changements de pagination) d'un important travail de remaniement, certains feuillets comptant jusqu'à huit fragments mis bout à bout (32 cm).
L'oeuvre est divisée en sept livres, dont les titres ont été inscrits à l'encre rouge (trois sur feuillets ajoutés) : I Au seuil de la ruche ;
II L'essaim ; III La fondation de la cité ; IV Les jeunes reines ; V Le vol nuptial ; VI Le massacre des mâles ; VII Le progrès de l'espèce. Le texte est divisé en 116 séquences numérotées (les numéros disparaîtront dans l'édition).
On a gardé la couverture originale de papier fort orange, avec l'inscription autographe à l'encre rouge : «manuscrit complet - Vie des abeilles».
On relève de nombreuses ratures, corrections et additions, certaines à l'encre rouge, et des variantes avec le texte définitif (quelques additions seront portées sur la dactylographie ou les épreuves).
La pagination a été portée au crayon par Maeterlinck dans le coin supérieur droit des feuillets ; elle est continue jusqu'à la page 188 (avec des pages chiffrées 110-112 et 114-116), puis discontinue, avec parfois une double ou triple numérotation biffée, correspondant aux différents livres ou témoignant d'additions et de bouleversements dans l'organisation de l'ouvrage.
On joint une lettre du secrétariat de l'Institut de France accusant réception du livre pour le concours Montyon (16 novembre 1901).
Exposition : Maurice Maeterlinck (Bibliothèque Royale de Belgique, 1962, n° 207).
Provenance : comtesse Renée Maeterlinck (vente Bruxelles 20 février 1974, n° 47) ;
Carlo de Poortere (ex-libris ; Bibliothèque
Carlo De Poortere. Verhaeren, Maeterlinck, Rodenbach, Liège, 1985, n° 12, p. 145-146).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue