CHAR René (1907-1988).

Lot 34
Aller au lot
Estimation :
4000 - 5000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 9 750EUR
CHAR René (1907-1988).
MANUSCRIT autographe signé «René Char», et ÉPREUVES corrigées, La Conjuration, 1946 ; in-4 box janséniste moutarde, doublures et gardes de daim de même couleur, dos titré or, tranches dorées sur témoins ; chemise titrée à rabats, étui bordé (P.L. Martin, 1963).
La Conjuration, un des deux livrets de ballet conçus par René Char, fut créée en avril 1947 au théâtre des Champs-Élysées, par Nathalie
Philippart, Youli Algaroff, Leslie Caron et Françoise Adret, qui réalisa la chorégraphie, sur une musique de Jacques Porte. Le rideau de scène fut dessiné par Georges Braque. Le livret a paru dans le n° 22 (décembre 1946) de la revue l'Arche, et en édition originale en 1947 chez Maeght. Le ballet fut mal accueilli et les représentations cessèrent rapidement.
Char voulait en donner une édition illustrée par Matisse, puis par Braque qui réalisa le rideau de scène ; aucune ne vit le jour.
L'argument de ce ballet comprend un Prologue et cinq strophes. Il met notamment en scène l'Homme à la peau de miroir, l'Homme-miroir et une jeune fille.
Le manuscrit autographe est soigneusement écrit, à l'encre noire, au recto de 17 feuillets de papier vélin. On relève quelques ratures et corrections. La page de titre est signée et datée 1946. Le manuscrit est précédé d'une couverture sur papier fort, avec le titre calligraphié à l'encre de Chine. Chacune des six parties possède sa page de titre.
L'argument du ballet est précédé d'une page de présentation, à composer en italiques : «Il est des jours où le poète rêve de donner un sens moins furtif à ses actes, où il s'adresse, sans étourderie, à son orgueil pour obtenir son classement. En dépit d'une santé entière et de chances certaines, le poète reste inférieur ou étranger à son voeu.
Vigueur de ceux qui subjuguent la fortune de l'air et l'injectent à leur énigme ! Devant lui, des dunes allusives multiplient leur dérision.
Pas le moindre alphabet pour son amour.
Comment la danse ne prévaudrait-elle pas alors comme remède ou simplement comme diseuse de l'inconscient et de la tragédie ?»
À la suite du manuscrit, on a relié les épreuves corrigées (5 pages in-8 montées à fenêtre au format du manuscrit) composées pour L'Arche, avec des corrections autographes.
On joint le livret de La Conjuration (imprimerie Tournon, il était joint au programme), bifeuillet in-4 (2 ex.).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue