BLOY Léon (1846-1917).

Lot 22
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
BLOY Léon (1846-1917).
MANUSCRIT autographe, La Femme pauvre et autres textes, [1890-1901] ; cahier petit in-4 (21,5 x 17 cm) de 110 pages, cartonnage toile bise (couv. tachée, dos usé, dérelié, qqs ff.
détachés).
Précieux manuscrit de travail du roman
La Femme pauvre, du Salut par les Juifs, d'une grande partie de Sueur de sang et de l'Exégèse des lieux communs, et d'une vingtaine d'articles.
«Tous les manuscrits de Léon Bloy existent, en général, en trois états : d'abord, un premier jet sur feuilles volantes, puis une première copie, sur cahiers d'écolier cartonnés (ce second état est encore abondamment corrigé et de la même écriture extraordinairement fine que le premier brouillon), enfin la copie pour l'impression» (Joseph Bollery).
Dans ce cahier d'écolier, toutes les pages sont remplies au recto et au verso d'une minuscule écriture très serrée à l'encre noire, avec de très nombreuses et importantes ratures et corrections, ainsi que de multiples additions dans la marge, appelées au crayon rouge ou bleu. On y trouve une vingtaine d'articles en premier jet, notamment pour Belluaires et Porchers ; l'extraordinaire manuscrit de travail du roman La Femme pauvre, celui du Salut par les Juifs, ainsi qu'une grande partie des contes de Sueur de sang et de l'Exégèse des lieux communs.
.../...
Sur la page de garde, cette inscription : «Nazaraeus fieri volo. Qui potest capere, capiat. Léon Bloy», suivie des adresses : 54 rue Dombasle ; 155 rue Blomet ; Antony, place du Carrousel ; Antony, 51 bis route d'Orléans. Au verso, brouillon de lettre à Léon Deschamps, 7 mai 1891, à propos de Péladan et de Barbey d'Aurevilly (parue dans La Plume, 15 mai 1891).
Belluaires et Porchers (BP) et articles (11 pages) : Sépulcres blanchis (18 déc. 90, L'Événement 23/12, BP VIII, sur RENAN), L'Idole des Mouches (30 Xbre 90, La Plume 15/1/91, BP IX, sur Edmond de GONCOURT), La Parabole des Mauvais Semeurs (13 janv. 91, Journal des Tribunaux de Bruxelles 1/2/91, BP XXIV), Revanche des Lys (26 janvier 91, La Plume 15/2, BP XV), Le Prince Noir (Bagsvaerd 5 mars 91, La Plume 15/3, sur la mort du Prince Impérial, recueilli dans La Chevalière de La Mort), L'Incarnation de l'Adverbe (Bagsvaerd 14 mai 91, La Plume 1/6, sur HUYSMANS, recueilli dans Sur la tombe de Huysmans), lettre à Léon Deschamps (Paris Novembre 91, La Plume 15/11, sur le procès Péladan) ; La Religion de M. Pleur ([surtitre biffé : Contes pour les Morts ; autres titres biffés : Le Secret de M. Pérégrin Germinal, puis Un ami de ma jeunesse], Histoires désobligeantes III) ;
Le Christ aux Outrages (Paris 24 févr. 92, le Saint-Graal 8/3, sur Henry de Groux), le Bon Conseil (30 mai 92, Le Saint-Graal juin).
Le Salut par les Juifs, «commencé le 14 juin» et daté en fin «Antony, 1er Septembre 92», manuscrit complet du livre publié en 1892 (8 pages).
Articles parus en 1892, notamment dans le Gil Blas (GB) (5 pages) : Le chien & le Flacon (27 sept., GB 29/9), La Chevalière de la mort (inédit, sur le comte d'Haussonville), La Fin d'une charmante promenade (GB 8/10/92, sur la mort de RENAN), Les Carillons de l'Injustice (inédit, biffé), Le fourmillement de l'Abîme (Antony 11 oct. 92, GB 15/10, sur Christophe Colomb), L'Eunuque (GB 21/10, BP XVI, sur Paul BOURGET), La Colère d'une dame (GB 27/10, BP XVII), Petite Secousse (GB 4/11, BP XVIII, sur BARRÈS).
Sueur de sang, terrible évocation de la guerre de 1870, les 21 premiers contes publiés dans le Gil Blas du 12 novembre 1892 au 19 mai 1893, et recueillis en volume en 1893, numérotés au crayon rouge (22 pages). (1) L'Abyssinien ; L'Archiconfrérie de la Bonne Mort (paru dans L'Art moderne en décembre 1892, à propos des attentats anarchistes) ; (2) Les vingt-quatre Oreilles de “Gueule-de-bois”, (3) Le bon Gendarme, (4)
L'Obstacle, (5) La Messe des Petits Crevés, (6)
Barbey d'Aurevilly espion prussien, (7) Noël
Prussien, (8) À la Table des Vainqueurs, (9) le Ramasseur de crottin, (10) Un épouvantable huissier, (11) La Maison du Diable, (12) le Grand Polaque ; L'expiation de Jocrisse (GB 24/1/93, sur Huysmans, recueilli dans Sur la tombe de Husymans) ; (13) Le fossoyeur des vivants, (14) La Boue, (15) Les Créanciers de l'État, (16) Les Yeux de Mme Frémir, (17) un Moine Allemand, (18) Bismarck chez Louis
XIV, (19) Celui qui ne voulait rien savoir, (20) La Salamandre Vampire, (21) La Cour du Miracle.
La Femme Pauvre (paginé en rouge 1-42), commencé en juin 1891 et daté en fin «2 mars mardi-gras 97». Manuscrit complet de ce roman publié en 1897, divisé en 2 parties :
L'Épave des Ténèbres (35 chapitres) et L'Épave de la Lumière (27 chapitres) : il s'agit d'un manuscrit de travail abondamment raturé et corrigé, avec d'innombrables additions marginales, et d'importantes variantes avec le texte publié. Le titre primitif, La Prostituée, a été biffé. On relève cette note en tête du chap.
(I) xviii : «Ce chapitre m'a coûté trois jours de fatigue atroce du 3 au 6 août 1891». L'écriture du roman est
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue