Jacques-Augustin-Catherine PAJOU (Paris 1766-1828)

Lot 34
Aller au lot
Estimation :
1200 - 1800 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 500EUR
Jacques-Augustin-Catherine PAJOU (Paris 1766-1828)

1 - Portrait de Jean-Baptiste Say (1767-1832), le col ouvert, un livre en main. Huile sur toile de forme ovale.


Signée en bas à gauche Pajou fils an-6. 63,5 x 53,5 cm.


Au revers une ancienne étiquette manuscrite avec l'identité du modèle, et la mention appartient à Monsieur Raoul-Duval.


2 - Portrait de Madame Jean-Baptiste Say, née Gourdel-Deloches. Huile sur toile de forme ovale.


63,5 x 54 cm.


Au revers une ancienne étiquette manuscrite : Madame Jean Baptiste Say, appartient à Monsieur Edmond Raoul - Duval » ; sur le châssis une étiquette HARO. / PEINTRES EXPERTS () 20 rue Bonaparte.


Sur Jean-Baptiste Say, sa vie, ses travaux et son milieu intellectuel, on pourra se reporter à l'étude d'Ernest Teilac, L'oeuvre Economique de Jean-Baptiste Say (Paris 1927). L'auteur cite un autre portrait du jeune économiste par Pajou, peint en 1792, engagé volontaire dans la « compagnie des arts », fort proche de celui exposé ici « le col largement ouvert retenu par une cravate » dans « un mélange de recherche et de laisser-aller » qui « révèle l'ami d'Isabey » (Chapitre II).


L'auteur précise que c'est au retour de l'armée, le 25 mai 1793, sous la terreur, que Jean-Baptiste Say devenu secrétaire du ministre Clavières sous le nom d' « Atticus », épousa Melle Gourdel- Deloches, filles d'un ancien avocat au conseil.


Expert : DUBOIS Patrice

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue