CHAPELAIN Jean (1595-1674) poète; membre fondateur de l'Académie française, où il joua un rôle important, en rédigeant notamment ses statuts [AF 1634, 7e f].

Lot 535
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR

CHAPELAIN Jean (1595-1674) poète; membre fondateur de l'Académie française, où il joua un rôle important, en rédigeant notamment ses statuts [AF 1634, 7e f].


6 L.A.S. «Chapelain», Paris 1664- 1670, à Carlo DATI, à Florence; 11 pages in-8 ou in-4, 3 adresses avec fragments de cachets de cire rouge; les deux premières en italien.
Bel ensemble au secrétaire de l'Accademia della Crusca que Chapelain désigne sur les adresses comme «Primo Umanista nello
Studio Fiorentino».
[Carlo DATI (1619-1979), philologue et savant florentin, fut admis très jeune à l'Accademia della Crusca, dont il devint en 1663 le secrétaire, et dont Chapelain était membre.] 23 mai 1664. «Sin da quel tempo che mi furono communicate certe Regole ed Osservazioni di V.S. Illma intorno alla lingua Fiorentina l'ho havuta in concetto di Letterato fra li primi di quella tanto celebrata Accademia della Crusca, e divenuto parziale del suo merito ho ampliata la fama sua in questa Corte, tra quei de nostri Francesi che si dilettano delle Composizioni Toscane»... Il remercie Dati de l'envoi de ses ouvrages: une sylve en vers blancs sur la Paix, à l'occasion du mariage du très illustre Roi, poème vraiment beau, un choix de discours d'éloquents
Toscans dont lui-même, enrichi de sa très savante préface qui lui fit voir le comble de son savoir et gagna les applaudissements universels des connaisseurs, ainsi qu'un discours mathématique empreint du caractère de la plus cordiale amitié qui prend noblement la défense de la réputation attaquée d'un virtuose... 2 avril 1666. Il s'est mis en tête de faire inscrire Dati sur la liste des gens de lettres célèbres auxquels le Roi LOUIS XIV fait des présents depuis trois ou quatre ans, et ses démarches auprès du ministre
COLBERT ont abouti: il envoie donc une lettre de change avec instructions d'écrire des remerciements au Roi, à Colbert et à M.
Le Besgue, trésorier des Bâtiments du Roi... 23 février 1667. Il transmet un billet de remerciement de CARCAVI [mathématicien ami de Descartes et Pascal], pour le présent des Vies [des peintres anciens] sur grand papier, et le prie d'envoyer à ce mathématicien «les ouvrages excellens qui s'impriment a Florence journellement surtout de Physique, Experiences, Astronomie Geometrie matieres qui sont de son goust et qui se traittent dans l'Assemblée des Physiciens establie par le Roy où il tient un rang considerable»... 25 mars 1668. Après une nouvelle gratification que Colbert lui a procurée auprès du Roi, il faut reconnaître que «le Prince et le Ministre sont bien munifiques»: Dati devrait suivre l'exemple d'Ottavio FERRARI qui a publié et envoyé un panégyrique latin du Roi... 18 août 1669. Les exemplaires de son panégyrique et de ses sylves lui sont parvenus par le canal de Dell'Ara, et auraient été transmis à Colbert pour LL.MM. et les Princes si la venue du G.P.
de Toscane n'avait occupé Dell'Ara, retardant la reliure... 28 mars 1670. Il le rassure: «nos
Ministres vont au solide et ne perdent point de temps en complimens. Vostre estime vous a este conservee aupres deux tout entiere et vous en devés avoir receu la preuve a cette heure [...]. Le Roy na jamais rien souhaité de vous sinon que vous cultivassies vos beaux talens»... CARCAVI lui a écrit par la voie de Graziani «qu'il ne pouvoit rien resoudre sur la proposition quil neust des empreintes de cette Metalloteca et quelques cahiers des ecrits qui les accompagnent et que vous les pourriés envoyer seurement a Modene, dou M. Graziani les luy feroit seurement tenir par M. l'Abbe Vittorio Siri»...
CHAPELAIN Jean: voir nos 611, 760
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue