BOUHIER Jean (1673-1746) magistrat, président au Parlement de Bourgogne, jurisconsulte, historien et traducteur [AF 1727, 33e f].

Lot 520
Aller au lot
500 - 700 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 650 EUR

BOUHIER Jean (1673-1746) magistrat, président au Parlement de Bourgogne, jurisconsulte, historien et traducteur [AF 1727, 33e f].


3 L.A.S. «Le P. Bouhier» et 1 L.A., Dijon 1730-1738; 11 pages in-4, 2 adresses avec cachets de cire rouge ou noire aux armes.
9 mars 1730, à Joseph BOUGEREL, prêtre de l'Oratoire. Longue lettre d'éclaircissements érudits sur le jurisconsulte Lucas de Penna, exposant des raisons pour le croire originaire de Naples... 29 mars 1732, envoyant une strophe de six vers, pour améliorer une «petite ode» envoyée trop hâtivement: «Qui mieux que toi dans un festin/
Sçait des fougues du Dieu du vin/ Tempérer l'excès frénétique ?»... 10 août 1735, à l'abbé d'OLIVET. Évocation de la prochaine mort de leur confrère Jacques ADAM, et discussion sur CICÉRON et les Tusculanes: «Montrer Cicéron par là, ce n'est pas assurément par le bon endroit»; puis sur la vie de LUCULLUS... 5 juillet 1738, à un autre «nourisson des Muses», comparant la poésie anglaise à la française; références à l'abbé Régnier et Molière...
On joint une L.S., à TITON DU TILLET, maître ordinaire de feue la Dauphine, 18 août 1729, remerciant pour un envoi d'estampes; plus une feuille de comptes autographes avec un vigneron (1710).
BOUHIER Jean: voir nos 607, 805.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue