BOISROBERT François Le Métel de (1592-1662) poète, abbé et aumônier du Roi; favori de Richelieu, il lui suggéra l'idée de l'Académie Française qu'il organisa et dont il fut membre fondateur [AF 1634, 6e f].

Lot 508
Aller au lot
1 000 - 1 200 EUR

BOISROBERT François Le Métel de (1592-1662) poète, abbé et aumônier du Roi; favori de Richelieu, il lui suggéra l'idée de l'Académie Française qu'il organisa et dont il fut membre fondateur [AF 1634, 6e f].


2 L.A.S. «Boisrobert», 1632 et s.d.; 1 page in-fol. avec adresse au verso, et 1 page in-4, adresse avec cachets de cire rouge aux armes sur lacs de soie rouge.
Lyon 7 septembre au soir [1632], à M. de RODES. Sur la défaite d'Henri II de Montmorency devant les troupes royales commandées par Henri de Schomberg à Castelnaudary (1er septembre). Il a reçu confirmation de la nouvelle de M. de SCHOMBERG: «le malheur de Mr de MONTMORENCY est plus grand que nous ne croions, il a esté pris avec huit coups de mousquet dont lun luy perçe le col lautre luy entre dans la bouche et luy sort derriere la teste. Le frere de la comtesse de Moret a esté pris avec luy. Les comtes de Moret, de Rieux, de La Feuillade, et le sr de St Florent tuez et plusieurs autres de moindre esto.e»... Il lui envoie «des vers dont Monseigneur [RICHELIEU] a eté fort satisfait, je luy ay des obligations sans nombre il m'a fait prieur de la Ferté sur Aube»...
Meinières 2 juin, à Denis CHARPENTIER, conseiller et secrétaire du Roi et premier secrétaire de Son Éminence [Richelieu]. Il lui renvoie son laquais pour avoir de ses nouvelles, «et de celles de Mgr. Sans cela je ne scaurois vivre et si Son Emce n'a bientost pitié de moy vous apprendres que je seray mort»... Il signe: «Boisrobert abbé
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue