BELLOY Pierre-Laurent Buirette de (1727-1775) acteur, puis auteur dramatique [AF 1771, 34e f].

Lot 496
Aller au lot
500 - 700 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 650 EUR

BELLOY Pierre-Laurent Buirette de (1727-1775) acteur, puis auteur dramatique [AF 1771, 34e f].


L.A.S. «De Belloy», Paris 23 juillet 1771, [à VOLTAIRE], avec note autographe de Voltaire en tête; 1 page et demie in-4 (portrait gravé joint).
Il annonce à Voltaire sa candidature à l'Académie française.
«Je me crois à peine digne d'être votre disciple », mais il aspire à devenir son confrère: il s'est mis sur la liste «de tous les prétendans à l'Académie. Messieurs les Gens-de-lettres me laissent entrevoir les dispositions les plus favorables [...] Votre su.rage, Monsieur (cette vérité ne peut o.enser personne) est le premier que je doive ambitionner. [...] je le regarde comme le sceau de la gloire, et je sens qu'il est nécessaire à mon coeur.
Vous connaisses la vénération profonde et le zèle passionné que je vous ai voués dès ma plus tendre jeunesse: sentimens purs et solides, qu'aucun intérêt n'a jamais souillés, que mes paroles et mes actions n'ont jamais démentis»... Il espère son suffrage comme une suite de l'indulgence de toujours, «et qui sied si bien à un Grand Maître. Vous êtes trop juste pour exiger que touts vos confrères soient vos égaux: et vous m'aves écrit autrefois sur un sujet à-peu-près semblable, multæ sunt mansiones in domo patris mei»...
Voltaire a noté en tête de la lettre: «M. Dubelloi».
On joint une L.A.S., Paris 3 février, à Jean-François DUCIS (1 page in-4, adresse), le félicitant de son succès: «il faut espérer que la haine irritée de voir deux Poëtes Tragiques intimement unis, n'aura pas dit, ou aura dit en vain: Mais qu'ils ne soient unis, s'il se peut, qu'un moment. Hélas ! elle n'a rien à craindre; notre exemple ne gâtera personne, et nous ne lui enleverons pas de sujets»...; plus un billet autographe.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue