BAUTRU Guillaume, comte de Serrant (1588-1665) conseiller d'État et diplomate, poète satirique, membre fondateur de l'Académie [AF 1634, 15e f].

Lot 494
Aller au lot
800 - 1 000 EUR

BAUTRU Guillaume, comte de Serrant (1588-1665) conseiller d'État et diplomate, poète satirique, membre fondateur de l'Académie [AF 1634, 15e f].


L.A.S. «Bautru», [11 novembre 1637], à Monseigneur le cardinal de LA VALETTE, général des armées de S.M.; 3 pages in-fol., adresse avec petit cachet de cire rouge (rompu) aux armes sur lacs de soie rose.
Belle et longue lettre sur les nouvelles du temps.
Il se permet d'exprimer quelques craintes pour la santé de Monseigneur au milieu des armées, à la suite de «la mort inopinee de ces trois princes nos allies que nous avons veu finir icy peu de jours pour lesquels je vous advoue quoy quavec confusion je navois faict aucune priere a Dieu depuis six mois et quelques semaines non plus que pour monsieur de La Mailleraie lieutenant du Roy en Normandie, qun apoplexie nous a oté depuis 4 ou 5 jours, vous n'aures pas este bien fasche de la sortie des Espagnols hors de Guyenne. Ceste armee nenflera pas beaucoup l'histoire de leurs prouesses»...
Il l'entretient des divertissements qui ont marqué le séjour de S.E. à Paris, puis de la mort de M. du Blin le père, de maladie, en son pays du Maine, «ou il disoit les meilleurs mots de la province. Le Roy fut hier visiter la religion de la Rue St Anthoine et s'en retourna a Crosne, la Reine fut incognita a Ntre Dameaux obseques de monsieur de Savoye et de telle sorte qu'elle tomba et fut pilée aux bustes par nombre d'obscurs. Elle nen fist que rire»... Quant aux nouvelles de la Cour, «je croy que le marechal de VITRY a permission de se promener sur les terrasses de la Bastille, le prince d'Ethiopie [ZAGA CHRIST] a este mis prisonnier au Chastelet acusé dadultere par un mr Saunier nagueres Coner au parlement. Ceste demme avoit autrefois nom la Concressant»...
On joint une L.A.S., 8 janvier, à Monseigneur (1 page in-fol.). «Le Roy me fist lhonneur il y a six mois de me donner la capitainerie du Pont de Cé vacante par la mort civile du sieur de Meaux condemné a mort»... Il souhaite jouir de ce bien sous sa protection...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue